Ludovic Winterstan se ressource dans son sanctuaire de cristaux

cover

Ludovic Winterstan rejoint de nouveau le côté obscur. Dans Sanctuaire, sa nouvelle collection haute couture automne-Hiver 2016/2017 présentée le mardi 5 juillet 2016 dans la Salle des colonnes, une annexe de la Paroisse Saint Eustache, le créateur fait ressurgir une thématique qui lui tient à coeur, la noirceur.

Le couturier y peint un univers tribal et sombre, à mi-chemin entre sa première collection particulièrement dark et qui a fait du buzz, Noir, et sa deuxième collection Rupture, qui est un mélange de mystère et d’éclat. Il y montre toute sa maîtrise du noir, même s’il se permet aussi d’introduire du rouge sur deux de ses looks. Les mondes de la nuit et la sorcellerie sont donc au coeur de cette collection, fruit d’une mode qui se veut à la fois glamour, féminine et puissante visuellement. Il présente dans des jeux de pénombre bleutée une femme majestueuse, sophistiquée tout en étant dangereuse. Il fait d’elle une véritable Veuve noire capable de jeter des sorts. La dernière silhouette – plus riche, magnétique et démoniaque que la robe portée par Angelina Jolie dans le film Maléfique – nous envoûte littéralement.

Avec cette ligne de vêtements qui comprend des tops, des robes, des robes patineuses,  des jupes taille haute ou entravées, des chemisiers ou encore des serre-tailles, il nous montre tout son talent en matière de broderie, de superposition de matières et de tissus et de travail de précision. On retrouve des matières nobles, du cuir, des fourrures de visons, de chèvre et d’agneau, du mohair, associés à de la tulle, de la dentelle, de la mousseline de soie effilochée, du caban de laine, des plumes, voire du Lurex. L’éclat de cette collection vient également des nombreuses incrustations de cristaux Swarovski peints en silicone et qui apparaissent sur les vêtements et les visages des modèles comme une seconde peau. Ludovic Winterstan a ainsi utilisé 180 000 cristaux. Une véritable prouesse technique et un travail d’orfèvre aussi de la part des make-up artists tandis que les hair artists ont joliment coiffé les magnifiques mannequins de jolies tresses tribales. La découverte du sanctuaire de Ludovic Winterstan fut un moment magique.

GLA_5517 1

GLA_5525 1

GLA_5531 1

GLA_5538 1

GLA_5559 1

GLA_5563 1

GLA_5595 1

GLA_5625 1

GLA_5648 1

GLA_5671 1

GLA_5680 1

GLA_5694 1

GLA_5696 1

GLA_5708 1

GLA_5714 1

GLA_5725 1

GLA_5731 1

GLA_5740_1
GLA_5762 1

GLA_5758 1

GLA_5752 1

GLA_5754 1

GLA_5762 1

GLA_5764 1

Revivez Sanctuaire comme si vous étiez au coeur des backstages et sur le podium des photographes. Vidéo filmée avec un D300S Nikon et une Gopro3+ Silver.

Vous aimez les reportages d’Effigie Photographie? N’hésitez pas à soutenir Effigie Photographie en aimant ma page facebook et en la partageant, ainsi qu’à vous abonner aux articles de Fashion Effigie, mon objectif étant de vous ouvrir davantage les portes des univers lumineux de la mode et du mannequinat !

New Effigie  / Effigie Photographie pour Fashion Effigie

*** Copyright 2016 Effigie Photographie – Crédit Photos : Effigie Photographie – Interdiction de copier les photos sans autorisation – It is not authorized to copy the pictures without permission ***

——————————————-

L’UNIVERS D’EFFIGIE PHOTOGRAPHIE

La page Facebook : Effigie Photographie

Le blog mode : Fashion Effigie

Le compte instragram : effigie.photographie

La chaine youtube d’Effigie Photographie

Twitter : EffigiePhoto

La revue de presse : Les Backstages d’Effigie Photographie

Contact : effigie.photographie@gmail.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s